Complications

 Problème de mise bas: 


En cours ...

Chevreau orphelin:

 

Dans certains cas il est nécessaire de se substituer à la mère du chevreau:

- La mère décède

- La mère se révèle incapable d'élever son ou ses petits, ou trouve l'un d'entre eux trop chétif et le rejette (un cas très rare cependant)

- En cas de nichée trop nombreuse (3 vois 4 petits) vous décidez d'en complémenter un ou plusieurs au biberon

Les solutions qui s'offrent à vous sont peu nombreuses:

- si vous avez la chance d'avoir une autre femelle qui a mis bas récemment et que celle ci n'a qu'un seul petit il vous sera peut être possible de faire adopter le bébé par cette dernière (opération très difficile, les adoptions chez les chèvres sont très rares)

- autrement c'est à vous de jouer!

voici donc un mode opératoire qui pourra vous aider dans cette démarche:

1ère étape L'installation du chevreau:

Il faudra à votre petit orphelin un petit coin à lui.
Placer le petit animal dans un endroit securisé, c'est à dire à l'abris des possibles agressions ou piétinements de ses congénères mais d'où il puisse les appercevoir afin qu'il ne se sente pas trop seul.
Il est important pour sa vie future qu'il soit integré au groupe, ne serais ce que par la voix et l'odeur.

Assurez vous qu'il ne soit pas exposé aux courants d'air, qu'il ait suffisamment de place pour bouger et se muscler.

Installez lui si besoin une lampe chauffante (que vous trouverez en coopérative agricole) à environ 1m 1m20 du sol en faisant bien attention à ce qu'elle ne soit en contact ni avec la paille ni avec le foin. Le chevreau doit pouvoir s'installer en dessous pour profiter de la chaleur, mais il doit également pouvoir s'en soustraire si il le souhaite.

La litière devra toujours être propre et sèche.

2ème étape L'alimentation:


Les ustensiles qui serviront à le nourrir

Comme pour un bébé d'humain, ils devront toujours être d'une propreté irréprochable.
Achetez des tétines spéciale agneaux/chevreaux chez votre vétérinaire ou en magasin spécialisé.

Quant au biberon, une simple canette de bière ou une bouteille en verre ou en plastique feront l'affaire. Sinon, des biberons classiques pour bébé peuvent faire l'affaire.

La nourriture

Les premières 24h il est important voir indispensable de faire boire au petit le colostrum provenant de sa mère ou de lui administrer un substitue vendu chez votre vétérinaire, ce qui lui permettra une meilleur immunité face aux possibles maladies.

Ensuite il vous faudra acheter du lait maternelle de substitution chez votre vétérinaire et suivre strictement les proportions indiquées sur le carton

Assurez vous que la tétine coule correctement avant de sous saisir du chevreau

Le nourrir

Les premières fois il est souvent compliqué d'ouvrir la bouche du chevreau qui malgrès ses réclamations ne comprend pas que cet objet glacé qu'on veut lui insérer entre les lèvres n'est autre que son unique chance de survie. Glissez un doigt entre les mâchoires pour le forcer à ouvrir la bouche et enfoncez la tétine. Ce n'est pas évident mais au bout de deux ou trois fois bébé cabri comprend que ça lui fait du bien et il viendra bientôt chercher son bib lui même, parfois même jusque dans votre maison.

Pour le moment il faut savoir que l'opération va se répéter environ toutes les trois heures pendant la première semaine. La semaine suivante vous pourrez commencer à espacer chaque biberon d'une heure. Créez ainsi des étapes semaine par semaine en remplaçant progressivement un biberon par de l'alimentation solide (présentez lui très vite du bon foin, ainsi que des végétaux sur pieds).

Gardez le plus longtemps possible le biberon du soir et celui du matin qui sont les plus pratiques à administrer surtout si vous travaillez, puis celui du soir. Pensez, au cour de ces étapes successives de proposer de plus en plus de foin au petit, et suivez autant que possible son rythme.

C'est au bout de quatre mois que le chevreau pourra être sevré.

Cette période est très critique et c'est là que le petit est le plus sensible aux infections, une fois ce cap du sevrage passé votre chevreau aura toutes les chances de survivre.

3ème étape La sociabilisation:

Votre chevreau vous aime à la folie, vous êtes toute sa vie, vous êtes sa maman ou son papa à lui. Il vous suit partout, c'est un vrai petit chien et vous manquez sans cesse de lui marcher dessus. Il bèle et vous cherche partout dés que vous disparaissez, c'est trop mignon mais n'oubliez pas, pour sa vie future avec les siens il est important de le sociabiliser.

Dès sa première semaine de vie, consacrez lui une demi heure/une heure chaque jour pour le promener dans le parc de vos chèvres, sous votre protection, comme si vous étiez sa mère, laissez le aller à la rencontre des autres chevreaux ou des autres chèvres. Laissez les autres le sentir.

Progressivement, insérez le au troupeau. Si vos adultes sont trop dominants, profitez du moment du sevrage des autres jeunes pour sevrer définitivement votre petit orphelin. Il faut qu'il apprenne à faire sa vie avec les siens, c'est très important pour lui et sa vie future.

 

 

 

 

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site