Les soins

Même en étant un animal très rustique, votre chèvre va nécessiter quelques soins pour qu'elle puisse rester en bonne santé!

Parasites Internes:

Une fois vous être assuré que son logement et son alimentation sont parfaits, il vous faudra vermifuger votre biquette régulièrement (3 à 4 fois par an) avec un vermifuge adapté (demandez conseil à votre vétérinaire).
Ainsi, votre chèvre sera exempte de parasites internes (strongles, ténias, coccidies...).
Une chèvre parasitée a généralement le poil terne, dit "piqué". Elle a l'oeil terne également et un état général altéré (amaigrissement, affaiblissement...). Des diarrhées peuvent apparaitre.
Il est donc très important de faire cette vermifugation, et un bon propriétaire de chèvres ne passera jamais à coté.

Parasites externes:

Des parasites externes guettent votre chèvre : les puces, les poux, les tiques...
Lorsque la chèvre est atteinte, elle se gratte sans-cesse.
Il vous faudra donc traiter votre biquette contre ces parasites, en lui faisant deux fois par an un traitement antiparasitaire adapté (là encore demandez à votre vétérinaire!).

Aussi, prévoyez (en prévention) une désinfection complète de votre chèvrerie de temps en temps (en début de printemps et d'hiver par exemple). Les mangeoires et les abreuvoirs doivent eux aussi être nettoyés régulièrement.

Onglons:

Egalement, votre chèvre possède des onglons (sabots) dont la corne pousse continuellement.

Il vous faudra surveiller ses onglons et les tailler si nécessaire.

Pour ce faire, l'idéal est d'être à deux: la première personne tiens la chèvre debout ou couchée (sur le coté en exerçant une pression sur les hanches et au niveau du cou ou des cornes s'il y a!). La seconde personne peut ainsi avec ses deux mains libres se servir d'un gros ciseaux (ou mieux d'un taille-onglons!) pour enlever la terre coincée sous le sabot (en grattant) et tailler l'éxèdant de corne.

Petite astuce: si la chèvre marche quotidiennement sur des sols durs (rochers, sol sec...), ses petits sabots devraient s'user naturellement et garder une longueur correcte.

Mais attention cependant! une chèvre peut abîmer la corne de ses sabots et il faudra alors tailler le sabot esquinté pour qu'il retrouve sa belle forme initiale.

Evidemment, une chèvre étant en permanence sur sol mou et humide (litière pas propre ou sol très boueux) va également risquer des problèmes de pieds: sa corne va se ramolir et des infections peuvent apparaitre.

Il vous faudra donc trouver le juste équilibre et veiller à la qualité de la litière dans la chèvrerie pour lui assurer une bonne hygiène au niveau des sabots.
Une chèvre boiteuse est une chèvre malheureuse!

Dentition:

La dentition ne demande pas d'attention particulière.

Cependant, vérifiez de temps en temps l'hygiène de la bouche de votre biquette.
Une chèvre qui a une bouche saine mangera correctement et sera en bonne santé. Si vous trouvez que votre Biquette a un petit appétit et parait triste, cela peut venir d'un soucis bucal (dent cassée, abscès, plaie...). Si c'est le cas, demandez conseil à votre vétérinaire.

Pelage:

Certaines chèvres naines ont les poils ras. Celles-ci ne demandent donc pas d'entretien particulier au niveau du pelage.

Cependant, il existe des variétés à poils longs qui méritent un brossage hébdomadaire, permettant au poil de rester propre, et à la peau de respirer et rester sèche (toute humidité permanente pourrait là aussi provoquer des infections).

Pour certaines races (angoras par exemple) une tonte annuelle est nécessaire.

Allez, un peu de courage! ce brossage permettra également d'entretenir une bonne relation avec votre chèvre et de plus, généralement, elles apprécient énormément! Cette séance de gratte-gratte renforce les liens, donc même si votre biquette est à poil court, vous ne pourrez plus vous en passer!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site